Du vent, de la (vieille) pierre et du bleu : un week-end malouin